Rhizarthrose

C’est grâce à notre pouce que nous pouvons saisir des objets. En se plaçant face à nos autres doigts, il permet d’utiliser la main comme une pince.

A sa base, un os (le premier métacarpien) s’articule avec un os du poignet appelé trapèze. On parle de l’articulation trapézo-métacarpienne.

Au niveau des articulations, un tissu souple (le cartilage) permet aux os de glisser les uns contre les autres.

Dans votre cas, le cartilage entre le trapèze et le premier métacarpien est usé et très abîmé. En langage médical, on parle d’arthrose trapézo-métacarpienne ou rhizarthrose.

Cela vous fait mal et parfois, vous avez des difficultés à bouger votre pouce.

Cette maladie peut déformer la main à la base du pouce. Il arrive que l’articulation soit tellement déformée qu’elle se déboîte presque (subluxation).

Des médicaments contre la douleur (antalgiques) et l’irritation (anti-inflammatoires), ainsi qu’une immobilisation du pouce par une coque rigide (orthèse de repos), suffisent généralement à vous soulager.

Mais si ce n’est pas le cas, votre chirurgien peut vous proposer une intervention chirurgicale.

Il existe deux techniques d’opération. Le chirurgien peut soit retirer le trapèze (trapézectomie), soit remplacer l’articulation abîmée par une prothèse.

LA PROTHESE TRAPEZO-METACARPIENNE

Il retire les extrémités usées du premier métacarpien et du trapèze puis les creuse. Il y insère ensuite la prothèse.

Après l’opération, vous prenez des médicaments contre la douleur (antalgiques). Habituellement vous rentrez chez vous après un à trois jours.

Vous portez en général un dispositif qui immobilise votre pouce pendant quelques semaines. Vous pouvez le retirer, par exemple pour vous laver ou encore pour suivre les exercices de remise en mouvement (rééducation) de votre poignet.

 

Avantages:

Mobilité ++, Force +, Délai moyen de récupération post opératoire 2 mois environ

Risques spécifiques :

Luxation (rare avec double mobilité), usure, descellement, survie moyenne aléatoire

Indications

Patient avec faible demande de force,

Main non dominante,

Sédentaire,

Trapèze > 8mm hauteur,

Pas d’arthrose Scapho-Trapézo-Trapezoïdienne associée symptomatique

TRAPEZECTOMIE:

Le premier métacarpien, qui normalement s’articule avec le trapèze, peut devenir instable si ce dernier est enlevé. Pour y remédier, votre chirurgien s’aide d’un os de l’index : le deuxième métacarpien. Soit il utilise les tendons voisins pour y amarrer le premier métacarpien (ligamentoplastie), soit il y fixe le premier métacarpien à l’aide de broches métalliques (rare).

Certains chirurgiens comblent le trou laissé vide par le trapèze à l’aide d’un bout de tendon enroulé, mais cela n’est pas systématique.

Après l’opération, vous prenez des médicaments contre la douleur (antalgiques). Habituellement vous rentrez chez vous après un à trois jours.

Vous portez en général un dispositif qui immobilise votre pouce pendant plusieurs semaines. Vous pouvez le retirer, par exemple pour vous laver ou encore pour suivre les exercices de remise en mouvement (rééducation) de votre poignet